3 posts categorized "Groupe 23"

21/06/2009

Groupe 23 Baudinet Enderlin Zagury

Compte rendu du 19/06/2009.

Secteur boulevard de Trèves :

-          Qualifier de façon plus détaillée les espaces publics. Préciser notamment ce qui est de l’ordre du privée et du public pour les « équipements ouverts » de la confluence.

-          Stationnements prévus sur la place vers l’école et les équipements insuffisants, en créer le long de la voie.

-          Rendre l’équipement, reliant les deux parcs à l’endroit où nous avons déposé l’infrastructure routière, attractif pour différentes populations, il doit brasser du monde, c’est un endroit de passage, de connexion avec le centre ville et le parc promenade de la Seille.

-          Dessiner et qualifier l’espace libérer au niveau de l’échangeur du boulevard de Trèves au nord, ainsi qu’amorcer l’urbanisation au nord.

Secteur nord Chambière :

-          Mettre en évidence et accentuer les connexions avec le boulevard de Trèves et le parc (percées dans le talus la voie ferrée),  avec un alignement d’arbres,…, pour vraiment ressentir le parc et la perméabilité entre celui-ci et le quartier.

-          Intervention trop timide sur la rive de la Moselle, être plus généreux dans le dimensionnement des jardins familiaux en continuité avec l’axe vert.

-          Proportion maladroite du terrain de foot.

-          Intégrer la parcelle d’EDF dans le phasage, projection à long terme.

-          Faire attention aux vis-à-vis et aux prises de lumière par exemple pour les logements positionnés dans deux sens différents

-          Dessiner des coupes pour comprendre leurs hiérarchies.

-          Travailler sur l’ilot avec logements intermédiaires, ateliers et commerces, plus intéressant.

Secteur sud hôpital militaire.

-          Mettre l’équipement encore plus en rapport avec la rue, pour avoir un vrai espace public piéton.

-          Recouper les jardins familiaux, et y intercaler des venelles. Intégration dans le parcours urbain.

-          Changer la trajectoire de la boucle du boulevard et aménager l’espace libéré. Créer un vrai bord de Seille.

-          Créer des percements,  des retraits pour assurer des perméabilités transversales.

-          Implantation de bassins de récupération des eaux sur ancienne voie de bus. Mis en place de canaux principaux reliés entre eux par les canaux intermédiaires.

-          Bon choix d’ilots, montrent bien la transition et la progression. Dessiner également en coupes.

-          Choix de l’espace public : grande place avec équipement.


 

Groupe 23: Baudinet Enderlin Zagury

Compte rendu de la séance du 12 juin 2009

Secteur boulevard de Trèves :

-          Beaucoup trop d’équipements qui coûtent cher à la ville de Metz et dont il faut trouver une utilité.

-          La confluence Seille /Moselle à remettre à l’échelle messine.

-          Profil du boulevard de Trèves qui fonctionne correctement.

-          Bâtiment militaire épais :

            Mixité horizontale et verticale.

            Apporter de la lumière grâce à une rue intérieure saccadée (patios, atriums…)

-          Ilot bâti : proposer  plus de diversité de logements (logements intermédiaires, logements individuels denses avec des parcelles différentes)

-          Equipement à mettre vraiment en rapport avec la place qui devra être traitée de façon particulière.

Secteur sud hôpital militaire :

-          Maillage urbain qui fonctionne, avec une  bonne gradation dans la typologie du bâti.

-          Varier la typologie de logements (individuel, intermédiaire, collectifs,…)

-          Réfléchir à une alternative au rond point, un carrefour serai plus approprié.

-          Revoir le positionnement de l’équipement par rapport au carrefour.

-          Penser aux stationnements et aux voies TCSP.

-          Créer des espaces de respirations dans la séquence de promenade urbaine.

-          Différencier la typologie des espaces publics.

Secteur nord Chambière :

-          Place d’entrée de ville trop importante par rapport à l’échelle du quartier et de la ville.

-          Créer une aération avec le positionnement des bâtiments d’entrés liés au parc éco éducatif. Entrée du parc avec espaces de sensibilisations et d’expérimentations.

-          Trame urbaine qui fonctionne mais revoir la trame verte à l’échelle du quartier comme une sorte de parcours, séquences différentes, création de respirations, aérations. De plus diversifier la typologie des espaces publics.

-          Mis en place de commerces de proximité sur voies importantes du quartier.

-          Intégrer la notion de logements intermédiaires (R+3 maximum, entrées privatives pour chacun, pas de cage d’escalier, 20m2 de prolongement extérieur privatif,…).


 

26/05/2009

groupe 23: Baudinet Enderlin Zagury

 

Bilan workshop

Cet exercice nous a permis d’aborder d’une manière différente le projet urbain , en pratiquant une parcelle définie par un programme propre, avec ses règles d’urbanismes (hauteur du bâti par rapport à la largeur de la rue ou de la cours H=L, pour un fond de cours H=2L,…).

Nous avons constaté que malgré le côté restrictif des règles d’urbanisme une certaine diversité architecturale est néanmoins possible. De plus ces règles permettent d’avoir une homogénéité au sein du quartier, un respect des voisins, de la lumière naturelle pour chaque parcelle,… .

Chaque parcelle offre une diversité par sa dimension, son programme, son orientation.

Cette diversité des parcelles et des programmes permet une mixité architecturale (hauteurs bâtis, différents corps de bâti, accès cœurs d’ilots variés, différentes populations,…)

Nous pouvons dire que de penser un quartier composé d’ilots est complexe, il y a en effet diverses caractéristiques à prendre en compte telles que :

·         quelles activités, typologies ?

·         quel découpage ?

·         qu’est ce qui est de l’ordre du public, du privé ?

·        

Le but est de répondre à ces questions de manière logique pour obtenir un ensemble cohérent qui fonctionne.