3 posts categorized "Groupe 10"

05/06/2009

Compte rendu de la correction du 29/05/09

Groupe 10 : BIBAS Ghislain – CALIGIURI Anthony – CHRISTOPHE Maud – OTT Grégoire

Correcteur : Alain Guez (15 minutes)

Remarques générales :

Comme nous l’avons vu lors de la correction générale en amphithéâtre, la densification des quartiers de Metz n’est pertinente que si la population augmente. Nous étions, en ce qui nous concerne, parti du principe pour la première phase que la population était en progression et qu’il était donc nécessaire de redensifier les quartiers messins.
Si ce n’est pas le cas, il est, comme Mr Guez nous la fait remarquer, intéressant de calculer le nombre de logements construit ou réhabiliter pour en déduire le nombre de nouveaux habitants que la ville pourra accueillir.

 

Pour les secteurs de Chambière, la présence de l’eau est importante mais il ne faut pas coller les constructions sur les berges.
De plus, pour offrir des vues à tous sur l’eau, il est nécessaire de « trouer » ou d’espacer les constructions les plus en avant.
Il semble aussi primordial de créer une continuité des berges avec l’aménagement de chemins piétons et de pistes cyclables.
Le bassin de récupération ne peut pas se trouver en zone inondable, il est donc préférable de l’intégrer dans le quartier, ce qui peut offrir un atout paysager.
Bonne idée en ce qui concerne la conservation de l’usine et l’aménagement des espaces proches.

Pour les secteurs Seille/boulevard de Trèves, la confluence Seille/Moselle est à revoir. Habitat ou aménagement particulier ?
En ce qui concerne les ilots, il faut revoir leur taille. Ceux que nous avions dessinés lors de la première phase étaient trop gros.
Par ailleurs, la connexion du boulevard de Trèves pour former une seconde branche au ring est à revoir, ainsi que la densification des terrains laissés par la délocalisation du concessionnaire Renault.
Enfin, pour la colline de Bellecroix, le devenir des barres des années 60 est à revoir. Déplacement progressif des habitants à long terme ou réaménagement ? Dans tous les cas, il est nécessaire d’intervenir en vue du potentiel paysager que représente le fort.

 

24/04/2009

Compte rendu de la correction du 03/04/09

Groupe 10 : BIBAS Ghislain – CALIGIURI Anthony– CHRISTOPHE Maud – OTT Grégoire

Correcteur : Marc VERDIER

-          Le boulevard de Trèves présente un double enjeu : d’une part à l’échelle locale, mais aussi à l’échelle de la ville puisqu’il relie les quartiers sud et le nord de la ville.

-          Ce secteur à des caractéristiques fortes : l’eau (la Moselle et la Seille), le relief (fort de Bellecroix), les espaces verts, des valeurs patrimoniales (liées à l’identité de la ville).

-          Chambière (secteur humide) présente un potentiel fort. Possibilité de transformer ce secteur en parc « producteur d’énergie » : turbine, éolienne…

-          La Seille est un axe très puissant concentrant la majorité des équipements : du centre Pompidou au secteur humide (Chambière), pouvant accueillir un équipement de sensibilisation aux énergies, au paysage…

-          Le secteur militaire de Chambière devient un lieu à fort potentiel : proximité avec la nature (parc de Chambière), avec le centre historique et le boulevard de Trèves.

On retiendra 4 thématiques fortes de notre secteur :

-          Renouvellement urbain (secteur militaire de Chambière)

-          Fracture / Rupture / Lien (autour du boulevard de Trèves et du fort Bellecroix)

-          Secteur humide / Paysage (secteur humide de Chambière)

-          Axe transversal (la Seille…)

2 cartes par thèmes : carte des valeurs (constat), des problèmes, des objectifs…
                                       petit schéma des intentions.

Références :
Amiens
à hortillonnage
Barcelone
à usine de traitement des déchets

3 points à soulever :

-          Les plus : valeurs, patrimoine… = constat

-          Les moins : rupture, voie ferrée… =problèmes

-          Les objectifs : les solutions, les liaisons…

Il peut être intéressant de faire une carte des bâtiments à conserver (bâtiments à caractère patrimonial ou présentant un intérêt), des bâtiments qui peuvent muter à moyen/long terme…

Zone inondable = secteur humide.
Possibilité de transformer ce secteur en parc producteur d’énergie : utiliser l’eau (turbines) le vent (éoliennes)…

Réaliser une carte schématique de la Seille et ses équipements, du centre Pompidou jusqu’au secteur humide.

Compte rendu du 20/03/09

Groupe 10 : BIBAS Ghislain CALIGIURI Anthony CHRISTOPHE Maud OTT Grégoire

Correcteur : Guillaume ANGSTER

Grands axes d’étude :

-         Prendre en compte l’A31 : La Moselle ne doit pas être la limite

-         Liaison Nord/Sud avec le boulevard de trêves ?

-         A partir de la voie ferrée pas de construction ? : problème des zones inondables

-         Délocalisation des militaires : casernes vides (en projet)

-         Gérer les fortifications de Bellecroix (enjeu paysager important)

-         La Seille : création de séquences, fil conducteur, qualité de paysage

-         La Moselle : les bords à requalifier

-         Enjeu paysager (Metz ville paysage)

-         Polarité en terme de fonction urbaine autour du secteur : port, centre historique (gare, centre Pompidou), cinéma et zone d’activité au nord, nombreux équipements sur les hauteurs de Bellecroix : communication pour les futurs habitants du boulevard de trêves

-         regarder quels bâtiments militaires sont encore exploitables (requalification en équipements ou en habitat ?)

-         projet : création d’équipements majeurs : création d’un pôle d’attractivité pour les habitants des autres quartiers (Woippy)

-         voir projet Metz autour du transport en commun en site propre

-         parking relais à prendre en compte (embouchure Moselle, Seille)

-         référence : quartier à Frankfort porte de l’ouest (intégrer des sites industrielles : usine)

-         création d’un port de plaisance dans le bras de la Moselle aujourd’hui non navigable ?

-         déplacement du parking bus aujourd’hui sur un site privilégié : bord de Moselle ?

Explication pour le rendu

Planches projet

1) référence, philosophie

2) schéma d’aménagement : plan masse, principes généraux

3) et 4) planches : zoom sur 4 sous secteurs