« Groupe 4 : Didot, Journoud, Scharff, Mougeolle (29.05.09) | Accueil | GROUPE 16 : COURTOT, SOURISSEAU, TISSERANT, VUONG »

12/06/2009

Groupe 2 : Joana Felix Fernandes ; Céline Ferrandis ; Laura Schmitt ; Angélique Petit

COMPTE RENDU : PARIS

28/29 mai 2009

Nos visites :

-          La maquette du quartier Rive gauche

-          Rive gauche de Seine : les îlots ouverts de Portzamparc

-          La bibliothèque nationale de France

-          L’école d’architecture Val de Seine

-          Le canal Saint-Martin

-          Le viaduc des arts et métiers et sa promenade plantée

-          Le jardin de Reuilly et l’avenue de Daumesnil

-          Pavillon de l’arsenal

-          Champs Elysées

-          Show room Citroën de Emmanuelle Gautrand

-          Trocadéro

-          Cité du Patrimoine et de l’Architecture (Chaillot)

-          Champ de Mars

-          Musée du Quai Branly de Jean NOUVEL

-          Palais de Tokyo

-          Place de la Concorde

-          Place de la Nation

-          Place de l’étoile

La voirie :

Nous avons remarqué l’importance de la taille donnée à ces infrastructures, notamment la mise en valeur de la place du piéton et du cycliste, les plantations systématiques sur les grands axes ainsi que sur les axes secondaires. La qualité de ces traitements nous donne des schémas reproductibles à plus petite échelle dans le quartier du technopôle.

La densité :

La densité de Paris est rendue acceptable par la multiplication de ces espaces publics.

Dans le cas de l’îlot ouvert de Portzamparc, la forme de bâti très dense nous apparaît pourtant de façon aérée grâce à ces cœurs d’îlots généreux.

La mixité :

L’apport de commerces et de tertiaire dans les quartiers les rendent d’autant plus agréables. La multiplication des petits commerces de quartier donne de la vie à la ville.

L’école d’architecture de Val de Seine :

Une gestion du lien entre la partie ancienne et la partie récente bien traitée mais coupée d’un côté de la ville par l’axe routier.

Le paysage :

La forte présence de l’eau dans Paris donne des ambiances particulières comme au canal Saint-Martin et une identité à la ville. A Metz, nous retrouvons la même caractéristique, ce que nous souhaiterions valoriser dans notre travail, notamment avec le lac symphonie et ses petits ruisseaux.

Les places :

A l’échelle de leurs quartiers, elles offrent une respiration agréable dans la ville et forment des points de centralité. Chacune ayant son caractère propre, certaines offrent en plus un square, aménagement de qualité. Leur usage peut être aussi événementiel que quotidien.

Les architectures emblématiques :

Elles créent des points de repère dans la ville tout en lui apportant de la qualité.

  

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451e51669e201157008c0ed970c

Listed below are links to weblogs that reference Groupe 2 : Joana Felix Fernandes ; Céline Ferrandis ; Laura Schmitt ; Angélique Petit:

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.