« GROUPE 1 : BALDI, CHERIEF, COLNAT, CREUSOT, DENG | Accueil | GROUPE 11 ADAM CERVENY COPPA WELSCH »

27/05/2009

Groupe 5: Blareau/Colinet/Hiller/Perdereau

Compte rendu de la séance du 30 avril:

Le projet s’axe dans 3 grandes logiques existantes que l’on poursuit : l’ile qui restera sans habitat,  la zone de transition entre le centre ville et le boulevard de Trèves, et le secteur le long de la Moselle, où on continue la trame paysagère le long de l’eau et la bande d’équipements juste à l’arrière.  On n’invente pas de nouvelles logiques, on étend jusqu’à notre quartier celles qui existent au sein de la ville.

A l’issu de la correction il nous est apparut plusieurs grands axes à développer.

- l’entrée de ville au niveau du garage Renault, équipement à l’échelle urbaine qui présente un grand intérêt en tant que pôle urbain rattachable au centre ville, au nouveau quartier du Centre Pompidou, mais également aux quartiers du boulevard de Trèves, de Bellecroix ; et plus loin de Queuleu et Borny.

Même si l’on ne précise pas immédiatement la fonction de ce lieu, on sait qu’il a un important rôle a tenir au-delà des limites propres de notre secteur.

- Les trois grands secteurs de boulevard : le boulevard de Trèves à vocation plutôt patrimoniale, et sa continuité sur l’île de Chambière orientée sur le grand paysage de lîle ; et les boulevards de Pontifroy et Paixhans à la vocation très urbaine.

Tout d’abord il faut mesurer l’emprise au sol précise des différents boulevards pour savoir si l’on a la place de mettre les différents aménagements d’urbanisation, et travailler sur des coupes précises des solutions envisagées.

Au niveau du boulevard de Trèves, les enjeux principaux sont de rejoindre le réseau viaire du quartier de Bellecroix situé très en contrehaut, en créant des réseaux de chemins et d’escaliers dans les réhabilitations pour permettre la connexion avec la ville en se raccrochant à la trame urbaine avec la zone le long de la Seille.

L’autre enjeu se situe au niveau de la gestion du trafic qui n’a plus forcément de vocation étant donné qu’il est destiné à long terme à contourner la ville plutôt que de passer dans cet axe Nord/Sud qui coupe le site. Cela permettrait alors de récupérer les espaces aux niveaux des échangeurs, et de faciliter la traversée en réservant le boulevard aux transports en commun en site propre.

- La traversée de l’ile pose comme problème principal la gestion du talus et son franchissement pour accéder au parc.

- L’insertion de l’usine UEM au sein d’une trame verte qui s’étendrait tout le long de la Seille, pour continuer dans le réaménagement des casernes afin de séparer l’usine de l’habitat avant de rejoindre le grand paysage de l’ile de Chambière. On a alors la nature qui vient s’insérer jusqu’au cœur de la ville.

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451e51669e2011570a94c66970b

Listed below are links to weblogs that reference Groupe 5: Blareau/Colinet/Hiller/Perdereau:

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.