« Groupe 4 : Didot, Journoud, Mougeolle, Scharff (30/04/09) | Accueil | »

04/05/2009

compte-rendu de la correction du 30/05/2009 Perrin Petiau, Plauche-Gillon, Thomas, Yin

Carte secteur

Compte-rendu de la réunion du 30/04/2009

 

Suite au projet de contournement de la ligne de FRET au nord ouest de Metz, nous avons décidé de réutiliser l’infrastructure ferrée pour la création d’une ligne de tram- train. Cette ligne de tram- train permettrait de rejoindre la commune de Woippy au nord, et desservirait notre secteur par 3 arrêts, séparés chacun d’environ 400m. Le premier arrêt au sud du quartier, jouerait le rôle de gare. En bord de Moselle il serait directement articulé avec le nouveau boulevard urbain dessiné à l’emplacement du tronçon de l’autoroute A31 (ceci serai justifié par le contournement ouest de Metz  prévu à court terme).  L’importance des infrastructures le long de la Moselle notamment les ponts qui permettent le passage du trafic maritime nous obligent à prendre des décisions par rapport à l’aménagement des quais. Au moins deux hypothèses s’offrent à nous pour redéfinir l’entrée de quartier au sud avec les grands silos :

-         Le premier scénario viserait à créer un tissu très urbain à niveau avec le reste du quartier, qui justifierait des moyens ambitieux comme la réalisation d’un pont mobile pour le passage des péniches etc.

-         Le second scénario serait plus orienté vers une intervention plus douce. Le terrain garderait sa différence de hauteur avec le reste du quartier pour permettre le maintient d’un pont fixe. Les anciens silos seraient restructurés pour accueillir des manifestations contemporaines. La zone portuaire garderait ainsi la mémoire  de son passé industriel et aurait une valeur « patrimoniale ».

Ensuite il serait intéressant de lier l’axe paysager structurant, constitué de la ligne de tram et du réseau aérien de récupération des pluviales, avec un réseau paysager secondaire tourné vers la Moselle. L’intérêt est multiple : en plus de permettre des ouvertures visuelles vers le cours d’eau et la ville historique,  on offre aux habitants une liberté de mobilité et de pratique du quartier très intéressante (jonctions piétonnes entre promenade, ligne de tram, ligne de bus etc.). De plus ces liaisons pourraient servir de réseau secondaire pour les pluviales avec la Moselle.

A l’est  du secteur, un silo à voiture, qui ferait le pendant à la gare de tram au sud, marquerait l’entrée de ville. L’enjeu serait alors de réussir à l’articuler avec le tracé du futur transport en site propre, qui remonterait ensuite le long de la route de Thionville. Par ailleurs la route de Thionville, ancienne voie romaine, est un axe historique qu’il faudrait revaloriser. L’idée serait de lui redessiner une véritable arrivée sur la Moselle, par un espace public ouvert sur le panorama de Metz.

Pour le rendu nous pensons réaliser un phasage qui montre la fabrication de notre démarche de projet, qui prendra en compte les axes structurants, les points d’articulations, les zones de densification, la trame paysagère… Il faudrait par ailleurs résoudre le problème de l’intermodalité, en essayant de lier ensemble, la gare TER, le silo à voiture, le boulevard, les arrêts de trame et les arrêts du TCSP.

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451e51669e20115706bdc6f970b

Listed below are links to weblogs that reference compte-rendu de la correction du 30/05/2009 Perrin Petiau, Plauche-Gillon, Thomas, Yin:

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.